I still believe in music, do you ?

Opinions sur l'état de l'industrie musicale depuis 2009

Archive for the ‘Industrie du disque’ Category

Musique légale gratuite sur Internet : chronique d’une mort annoncée…

with one comment

J’avais déjà exposé mon point de vue au sujet de l’utopie relative au modèle musical basés sur le « tout gratuit » dans un précédent article datant de septembre 2009. Ces prévisions sont en train de se concrétiser.

D’une part, les sites de streaming gratuits connaissent de sérieux problèmes financiers à l’heure actuelle ; d’autre part, les majors commencent à ne plus croire au modèle « tout gratuit ».

Reste à savoir combien de temps encore vont résister ces modèles basé sur le « tout gratuit » .Personnellement je tablerais sur moins de 12 mois…

Les seules alternatives viables à l’heure actuelle sont les modèles reposants sur :

  • un abonnement streaming payant : Spotify est relativement rentable, mais il serait intéressant de pouvoir vérifier cette rentabilité sur l’ensemble des marques/produits/offres du marché,
  • l’achat de morceaux à l’unité ou par album : c’est d’ailleurs ce qu’à très bien compris Apple et c’est à mon avis pour cela que la firme de Steeve Jobs tarde tant à offrir une offre de streaming légale.

Qui vivra verra…

Publicités

Written by Seb

12 février 2010 at 18:58

Le P2P se « casse la gueule »

leave a comment »

La loi Hadopi risque bien d’arriver après la bataille; de l’argent jeté par les fenêtres en somme…

En effet, le P2P représentait 40% du traffic internet en 2007, il n’en représente plus que 18% en 2009. Les offres de streaming musical et video y sont certainement pour beaucoup. Comme quoi, il suffit d’innover, de s’adapter à la demande, plutôt que de réprimander et de rester braquer sur des modèles qui ont fait leur temps.

Source : Generationmp3

Written by Seb

14 octobre 2009 at 14:27

Les offres de streaming réduisent le piratage

leave a comment »

C’est en tout cas ce qui ressort de cette interview d’un « pirate ».

Written by Seb

9 octobre 2009 at 16:19

Le groupe Arctic Monkeys boude le CD

leave a comment »

Il va falloir s’y faire, le Cd, tout comme le vinyle il y a plus de 20 ans va commencer à se raréfier aux dépens des formats numériques et, comble de l’ironie, du vinyle.  C’est le cas du prochain single d’Arctic Monkeys, « Cornerstone« , qui n’est plus proposé au format CD.

Source : Visual-music.org

Written by Seb

7 octobre 2009 at 12:23

Comparatif des prix de vente d’un album : numérique et physique

leave a comment »

Comparatif du prix de vente de l’album Humbug d’Arctic Monkeys. De l’importance de comparer les prix. Cela varie du simple au double pour une qualité égale…

Format physique (CD) :

Format dématérialisé (numérique) :

Le Blackberry de RIM a également sa boutique de musique en ligne

leave a comment »

Il semblerait que RIM essaie de moderniser son offre Blackberry et d’attirer de nouveaux clients potentiels (autres que les jeunes et moins jeunes cadres dynamiques…).
La boutique de musique en ligne de Rim est dispo dès aujourd’hui aux USA. C’est 7Digital qui fournira le contenu.
De là à concurrencer l’Itunes Store d’Apple, on peut toujours rêver…

Sources : Distorted -Loop.com via Macplus et GenerationMP3

Written by Seb

6 octobre 2009 at 17:50

« 190 000 albums se vendent à moins d’un exemplaire par FNAC et par an »

leave a comment »

Je vous invite à lire un excellent article de Numérama au sujet des ventes d’albums. La révolution est en marche.
A ce propos, je vous invite à découvrir le concept album innovant présenté par le groupe The Bilbocks,  « Public Domain Storytelling ».

Quelques extraits choisis :

  • « la production des albums devrait servir de publicité aux artistes pour leurs concerts et autres revenus annexes »
  • « 115.000 albums sortis en 2008 aux Etats-Unis, seulement 110 se sont vendus à plus de 250.000 exemplaires, 1.500 à plus de 10.000 unités, et 6.000 au delà de la barrière des 1000. L’écrasante majorité s’est vendue à très peu d’exemplaires.
  • « sur les 200 000 disques différents que vend la FNAC chaque année, 190 000 se vendent à moins d’un exemplaire par FNAC et par an ».
  • « Nous avions alors calculé que 95 % des disques vendus par la FNAC rapportaient moins de 40 centimes par jour à leurs auteurs, compositeurs et interprètes. »

Lire l’excellent article sur Numerama