I still believe in music, do you ?

Opinions sur l'état de l'industrie musicale depuis 2009

Posts Tagged ‘FNAC

Ni vinyle ni édition limitée pour Air, Love 2 ?!

leave a comment »

Je suis passsé à la FNAC aujourd’hui : ni vinyle, ni édition limitée digipack ou autre pour le Love 2 de Air : déception.
Uniquement à disposition, le triste CD boîte plastique, le tout pour plus de 15€. Je me contenterai donc de Spotify pour l’instant et j’attendrai 6 mois pour l’acheter à 7€…

Written by Seb

7 octobre 2009 at 14:10

Publié dans En bref...

Tagged with , , , , ,

« 190 000 albums se vendent à moins d’un exemplaire par FNAC et par an »

leave a comment »

Je vous invite à lire un excellent article de Numérama au sujet des ventes d’albums. La révolution est en marche.
A ce propos, je vous invite à découvrir le concept album innovant présenté par le groupe The Bilbocks,  « Public Domain Storytelling ».

Quelques extraits choisis :

  • « la production des albums devrait servir de publicité aux artistes pour leurs concerts et autres revenus annexes »
  • « 115.000 albums sortis en 2008 aux Etats-Unis, seulement 110 se sont vendus à plus de 250.000 exemplaires, 1.500 à plus de 10.000 unités, et 6.000 au delà de la barrière des 1000. L’écrasante majorité s’est vendue à très peu d’exemplaires.
  • « sur les 200 000 disques différents que vend la FNAC chaque année, 190 000 se vendent à moins d’un exemplaire par FNAC et par an ».
  • « Nous avions alors calculé que 95 % des disques vendus par la FNAC rapportaient moins de 40 centimes par jour à leurs auteurs, compositeurs et interprètes. »

Lire l’excellent article sur Numerama

La valse du prix des CDs ou comment prendre le client pour un ***

leave a comment »

Avez-vous déjà pris la peine de suivre l’évolution du prix d’un Cd dans un magasin tel que la FNAC ? C’est une expérience très intéressante et clairement, on nous prend pour des pigeons.

Démonstration : Amy Winehouse, Back to Black.

  • T0,  prix de lancement : environ 15€, comme la plupart des nouveautés « prix vert » à la Fnac,
  • T1* =  T0 + 2 mois  : 22€, prix « standard »,
  • T2* = T0 + 8 mois : 18€, édition « Deluxe limitée » en prix vert, avec quelques bonus,
  • T3* = T0 + 12 mois : 10€ édition « Light à prix canon » : pochette carton single, sans livret,
  • T4* = T0 + 14 mois : 22€, retour au  prix « standard »,
  • T5* = T0 + 18 mois :  9€, puis 8€, puis 22€,
  • T6* = T0 + 24 mois : 7€,  là vous pouvez y aller, vous pouvez l’acheter, vous ne le trouverez jamais moins cher.
  • T7* : T0 + 28 mois : prix standard.

Moralité ? Une veille permanente des prix est nécessaire pour ne pas se faire avoir.  Les prix baissent parfois de moitié du jour au lendemain et sans prévenir. Le client « régulier/connaisseur » s’y retrouve puisqu’il connait la combine (j’en fais partie). Le client occasionnel quant à lui, se fait, dans la plupart des cas, complètement avoir. A noter que les prix, à un temps T donné, peuvent varier d’une Fnac à l’autre (et par rapport au site Fnac.com également). Pour finir, en ce moment, le CD est à 21€. A bon entendeur…

*Temps donnés à titre indicatif, je n'ai plus les dates exactes en tête.

Written by Seb

22 septembre 2009 at 16:16

HIFI à la FNAC

leave a comment »

Hier, je suis passé à la FNAC pour y dénicher quelques CDs en promo (la FNAC adore la valse de prix des CDs, et il faut y aller régulièrement pour y faire de bonnes affaires). J’en ai profité pour faire un « saut » dans le rayon Hifi du magasin. Même si cela fait bien longtemps que je n’espère plus grand chose de la FNAC en terme de Hifi, j’ai encore été conforté dans mon impression. Le rayon Hifi se limite à un triste petit rayon au fond du magasin: vraiment rien à voir avec le rayon dédié aux écrans plats ou aux ensembles de baffles amplifiées pour PC ou lecteurs MP3 . Au centre du rayon Hifi, un pauvre ampli relié à quelques paires de baffles en exposition crachant du son à un niveau sonore élevé, gonflé en basses, le tout pour essayer de couvrir le bruit ambiant de l’affluence du samedi après-midi : bonjour les conditions d’écoute. Et pour parfaire le tout, les  morceaux passés étaient juste insupportables : une espèce de super production R’N’B compressée à souhait, le tout sortant directement dans un format compressé depuis un iPhone… Comment, en tant que client pouvez-vous espérer réellement écouter/comparer le matériel en exposition ? Il est vraiment dommage qu’une enseigne comme la FNAC ne mettent pas plus en valeur le matériel Hifi qu’elle propose.

En ces périodes de dématérialisation musicale compressée on imagine bien que la demande en matière d’Hifi doit être limitée.

« Un lecteur CD ? Pourquoi faire, je n’ai que des MP3 ! »
« Un ampli Hifi et des baffles ? Pourquoi faire, j’ai un ordi  couplé à un super ensemble 2.1 avec un caisson de basses qui déchire  ! »

Pourtant, il suffirait de faire écouter la « différence ». La plupart des gens se rendrait compte de l’intérêt d’un vrai système Hifi dédié à l’écoute musicale « Haute Fidélité« . Pourquoi acheter un ensemble: CDs/vinyles +ensemble Hifi de qualité lorsqu’on n’a jamais pu « voir/entendre/tester » la différence avec un ensemble : ordinateur+paire de baffle en carton+MP3 mal compressés ? Lorsqu’on a eu la chance de pouvoir comparer, la question ne se pose plus…

Et si le renouveau de l’industrie musicale passée  par la rééducation du public au charme d’une musique haute fidélité, peu compressée que l’on savoure les yeux fermés, au calme dans son salon ?

Written by Seb

6 septembre 2009 at 15:54

Publié dans Hifi, Industrie du disque

Tagged with , ,