I still believe in music, do you ?

Opinions sur l'état de l'industrie musicale depuis 2009

Posts Tagged ‘Gratuit

Un single gratuit pour Vampire Weekeend

leave a comment »

Horchata est disponible en téléchargement gratuit sur le site officiel du groupe.

Written by Seb

6 octobre 2009 at 11:34

Pourquoi la mutation de l’industrie du disque est ineluctable

with 5 comments

Le secteur de la musique est en pleine crise, on le sait. Voici quelques réflexions ne touchant pas forcément directement à la musique mais qui permettent de faire une parabole avec l’industrie du disque.

Le tout gratuit, une belle utopie

Le tout gratuit ?  On y a cru et les consommateurs s’y sont habitués  grâce aux services « à la Deezer« , les journaux gratuits… Malheureusement le modèle économique du tout gratuit ne va pas perdurer.

A l’heure du tout gratuit,  je pense que le consommateur est toujours prêt à payer mais il lui faut de la qualité et une vraie valeur ajoutée. Personnellement, je préfère payer pour de la qualité que de me voir offrir, pardonnez moi l’expression,  « de la m***e » : je pense notamment à la presse gratuite, présente sur le  web ou dans le métro… Achetez un journal comme Le Monde, juste pour voir, et vous verrez la différence de qualité d’informations par rapport à un gratuit du type Direct Matin ou autre 20 minutes. Evidemment, cela va relancer, et c’est légitime, le débat de l’information « payante » et d’un accès à la culture réservée à une certaine classe sociale…

L’évolution des technologies

C’était le cas lors de l’apparition des voitures motorisées pour les maréchaux ferrants et autres cochers,  une révolution technologique change toujours profondément l’écosystème qui l’entoure. Exemple des vidéoclubs Blockbuster qui ferment tour à tour aux USA.

La musique ne se résume plus seulement à un disque

Le disque n’est qu’un support, et la dématérialisation numérique va le faire disparaître tôt ou tard (même s’il ne disparaitra jamais complètement). D’autres moyens  permettent de gagner de l’argent grâce à la musique. C’est le cas par exemple des vidéos musicales.


En conclusion, l ‘industrie de la musique doit impérativement s’adapter aux nouveaux modes de consommation. Le piratage n’est pas le  principal problème, ce n’est qu’une conséquence des lacunes des offres : n’est-ce pas scandaleux de ne pas trouver un téléchargement/streming légal pour les Bealtes à l’heure actuelle ? Le streaming a d’ailleurs rendu le téléchargement illégal pratiquement inutile pour écouter de la musique chez soi.
Le futur de l’industrie du disque est entre ses mains, elle doit « juste » revoir sa copie et répondre aux besoins et aux attentes des ses clients.
Réprimer c’est bien, innover c’est mieux…